Marc Pritchard, responsable des marques de Procter & Gamble avait récemment déclaré lors d’une conférence : “le marketing digital est mort, tout est question de brand building désormais“. Le géant dépense près de 30% de son budget média dans le digital, le social media et le mobile comme moyen d’optimiser son marketing en délivrant des messages clairs et très ciblés.

marques procter gamble

“Le digital permet de délivrer un message très efficace et précis vers le consommateur. La publicité TV convient à tout le monde si vous pensez basiquement aux hommes et aux femmes” a déclaré le directeur financier Jon Moeller.
L’accent mis sur le “marketing efficiency” vient du fait que P&G a vu ses ventes baisser sur les 3 derniers mois de l’année, générant une baisse de profit d’environ 16% (ce qui représente une somme colossale si on connait l’envergure du groupe).
Moeller revient sur les déclarations de Marc Pritchard qui déclarait que les campagnes devaient désormais commencer sur le digital pour ensuite se décliner sur les médias traditionnels. Il ajoute que cette approche de digital first pour le lancement de nouveaux produits a créé un intérêt fort chez le consommateur. Par exemple les pubs pour le nouvel Old Spice ont déjà généré 700 millions de vues, la plupart via le social media.
La dernière publicité pour Duracell, qui présentait un joueur de football sourd devant surmonter ses peurs en faisant confiance en son fort intérieur a quant à elle généré 1,7 milliards de vues en seulement 2 semaines.
Il continue en ajoutant que le digital va continuer d’être une espace sur lequel P&G va se concentrer tout en maintenant l’objectif de créer des campagnes complètes à travers les différents médias.